Language: French
16.5.1990 (Wednesday)
No 5574
Telegram (T) • very confidential
En ce qui concerne l’enlèvement des deux collaborateurs suisses du CICR au Liban, il semble que les autorités iraniennes puissent s’engager comme intermédiaire. On peut se demander si l’embarras causé par l’affaire Radjavi n’explique pas la bonne volonté affichée soudainement quant à cette affaire ci.
File reference: B.32.32.Liban.
How to cite: Copy

Repository

PDF