Language: French
21.11.1944 (Tuesday)
Le Chef de la Division des Intérêts étrangers du Département politique, A. de Pury, au Chef de la Division spéciale de la Légation de Suisse à Berlin, P.A. Feldscher
Letter (L)
Nouvel échec d’une tentative américaine d’intervenir en faveur des Juifs titulaires de pièces d’identité ibéro-américaines.

Classement thématique série 1848–1945:
IV. POLITIQUE HUMANITAIRE
IV.3. ATTITUDE DE LA SUISSE À l'ÉGARD DES JUIFS
How to cite: Copy

Printed in

Philippe Marguerat, Louis-Edouard Roulet (ed.)

Diplomatic Documents of Switzerland, vol. 15, doc. 297

volume link

Bern 1992

more… |
How to cite: Copy
Cover of DDS, 15

Repository

dodis.ch/47901
Le Chef de la Division des Intérêts étrangers du Département politique, A. de Pury, au Chef de la Division spéciale de la Légation de Suisse à Berlin, P.A. Feldscher1

Nous avons l’honneur d’accuser réception de votre lettre du 3 novembre 19442, par laquelle vous nous rendez compte de l’entretien au cours duquel M. Sethe vous a rendu de la part du Gouvernement allemand les notes que vous lui aviez adressées au sujet des Juifs déportés en Allemagne, notes que vous aviez fondées sur la note américaine No 9619 du 23 septembre 1944 qu’accompagnait notre lettre du 2 octobre3.

Nous regrettons que par suite de l’insistance du Gouvernement américain dans la question de la protection des titulaires de documents d’identité ibéroaméricains, vous ayez été placé dans une situation embarrassante.

Nous n’avons pas manqué d’appeler un représentant de la Légation des Etats-Unis d’Amérique, afin de lui faire part du refus allemand et de lui en exposer les motifs en mettant avant tout en relief l’attitude prise par l’Office allemand des Affaires étrangères lorsqu’il conteste au Gouvernement américain le droit de s’ingérer dans une affaire que le Gouvernement allemand estime ne pas concerner la protection des citoyens des Etats-Unis et en relevant en outre que le Gouvernement allemand ne peut pas accepter le ton dans lequel le Département d’Etat s’est exprimé à ce sujet.

Nous avons ajouté que M. Sethe avait décliné de vous communiquer par écrit les raisons pour lesquelles son Gouvernement repoussait votre demande et vous rendait les notes la concernant.

Pour terminer nous avons déclaré, que nous n’estimions pas opportun de faire auprès de l’Office allemand des Affaires étrangères une démarche fondée sur les quatre points soulevés par la notice américaine No 9901 du 31 octobre 1944, concernant la déportation des titulaires de documents d’identité ibéroaméricains, précédemment internés en Slovaquie4.

D’autre part, nous avons communiqué au Chef du Département Politique la substance de votre exposé du 3 novembre 1944.

Nous espérons qu’après les déclarations que nous avons faites au représentant de la Légation des Etats-Unis, cette dernière saura faire comprendre à son Gouvernement combien vain il serait de s’acharner à solliciter des porteurs de documents d’identité ibéro-américains, pour autant qu’il ne s’agisse pas de leur inclusion dans l’échange général de civils germano-américains.

1
Lettre (Copie): E 2001 (D) 11/9.
2
Non reproduite.
3
Cf. No 244.
4
Non reproduite.