Language: ns
1943 - 1945
BAR E 2001 (D) -/3, 5    A.14.75.22 Verwendung von ital. Eisenbahnwagen durch die Schweiz. Bundesbahnen 1943-1945 A.14.73  Amt für Verkehr A.14.75.19 Intern. Güterverkehr auf der Gotthard- u. Simplonlinie während des Krieges
Information Independent Commission of Experts Switzerland-Second World War (ICE) (UEK)
Info UEK/CIE/ICE ( deutsch français italiano english):
________________________

A.14.75.22 Verwendung von ital. Eisenbahnwagen durch die Schweiz. Bundesbahnen 1943-1945

1) (I) V. It. 801.2. Lettre du dep. Eco publique  div du commerce à l'départ. politique du 25/6/1945. Concerne la location de 300 wagons de marchandises italiens. Le département de l'éco publique recommande de retarder la restitutions des 300 wagons.

2) (II) A.14.75.22.=EF. notice du 25/6/1945 677 wagons italiens se trouve sur téritoire suisse depuis le 15/10/1943 retenu à la demande de la Légation d'Italie. Mais désormais, "Je ne verrais pas comment nous pourrions nous opposer au départ de ces wagons."

3) (III)  A.14.75.22. = EF. Réf 3524.16/44 le 16/2/1945 Stucky div affaires étran à Dir gén des CFF. Les CFF ont suffisament de wagons dee marchandises à dispositions. "(...) il ne vous était plus possible de louer, depuis le premier janvier 1945, de louer les 700 wagons italiens  qui se trouvaient sur le réseau suisse au moment de l'armistice italien."

A.14.73  Amt für Verkehr

_
A.14.73.12 Transit deutscher u. ital. Exportgüter durch die Schweiz u. Frankreich

A.14.73.09 Deutsche Bahnen auf Schweizergebiet. Baurechnungen

A.14.75  Eisenbahnverwaltung
_

A.14.75.19 Intern. Güterverkehr auf der Gotthard- u. Simplonlinie während des Krieges

4) (IV) Renseignement donné par le directeur général Paschoud le 9/9/1943. "Il ya eu des wagons dans les trains ordinaires qui aurait dû normalement passer par le Brenner et qui ont été détournés."
5) (V) le 20/9/1943 N3048. 2/43 Oberbetriebschef an die Generaldirektion. Nouveau problèmes avec l'occupation allemannde de l'Italie du nord. Point 2  Le 9/9/1943 une partie duz trafic du Brenner est déplassé sur la Suisse. Ceci doit encore être réglé. Point 5 à partir du 14/9/1943, il y a un grand nombre de wagons vides allemand qui rentre en All à travers la Suisse. On parle même de taxe au wagons vides. Entre le 15 et le 19/9/1943 4459 wagons vide repartent vers Allemagne dont 2886 à Chiasso.

6) (VI) Hohl au Handelasabteilung des EVD( de éco pub) 14.75.19. -NO le 29/10/1943. D'après les infortmations que l'on possède sur le commerce entre l'Italie et l'Allemagne, on doit se poser la question du "Transit von requerten Waren zugehen zu lassen." D'après la dir gen des douannes "bei denen  es sich offensichtilich um Requisitionswaren handelt". Il faut donc décider au cas par cas si l'on laisse netrer ce matériel entransit ou non.

7) (VII) Notiz pour Hotz du 20/10/1943 de la part de Schneiter du Handelsabteilung. "Es verkehren Züge, die Waren aus Italien nach Deutschland verbringen, welche ohne Zweifel als Beutegut (Butin) zu betrachten sind." Les Allemands prennent des machines et autres matières premières des fabriques pour les mettre dans les trains. Exemple le 21/10/1943 20 wagons de plomb à Bellinzone.
Pour les biens suisse, il y a eu  un problèmequand un trai a dû changer de route par ordre de la Wehrmacht. Le Generalconsul Brenni a fait un mémorandum fort au consul d'allemagne à Milan et le 21/10/1943 discution entre Brenni et Von Neurath. Les suisse ramène leurs wagons en Suisse.

8) (VIII) Notice du 18/10/1943 compte rendu de la visite de Magistrati, ministre d'Italie au département politique du 15/10/1943. 1) Gvt italien à déclarer la guerre à l'Allemagne. 3) M. Magistrati se félicite de ce que nous ayons rendue inactuelle la question du transit par la Suisse de travailleurs italiens réquisitionnés en Italie du nord. Il désire attirer l'attention sur un problème tout aussi grave, celui du transit de machines et de matériel pillés en Italie. Je ne cache pas que la question retienne notre serieuse attention.

9) (IX) Notiz du 9/9/1943. "Herre oberzollinspektor Furrer bestätigt, dass in den letzten Tagen einige warenzüge Deutschland - Italien voim Brenner nach der Schweiz umgeleitet (détourner) worden sind." On a ainsi trouvé des wagons avec du matériel de guerre qui avait déjà été refusé d'entrer en Suisse. Le contrôle n'avait pas été effectué par douanes mais par CFF.

10 (X) A. 14.75.19 du 22/11/1943 a propos de la conférencew entre les SBB et la RB sur demande de la RB. On reparle des trains de travailleurs italiens qui devrait traverser, 4 à 5 par jour. "Gössere Arbeitertransporte. Mais on peut lire à coté note manuscrite du ministre Bonna: " En réalité, ces trains ne circulent pas encore. Il en est seulement et [...(u ?)...] Rothmund  éprouve à cet égard des doutes et des appréhenssion (voir notice).

11) (XII) notiz A 14.75.19 du 276/4/ 1943Oberlieutenant Schahfroth a en une conversation privée avec le coté italien  à propos de l'accentuation de transport italien. "Dass die Italienischen-deutschen Arbeitertransporte über den Gotthard wieder aufgenohmen (recevoir) werden sollenb und dass der italieniscvhe Gesandte deswegwen beim Politischen Departement einen Protest einlegen werde. Er habe darüber dem  Generalstabschef Bericht gemacht und dieser verschliessen sich mannigfachen (multiples) Gefahren nicht, die hieraus für die Schweiz resultieren könnten (Gefährdung der Gotthardlinie durch die Luft und durch Sabotage, politische Komplikation, Möglichkeiten des Ausreisens von italienischen arbeitern während des Transits und damit im Zusammenhang Notwendikheit stärkerer Bewachung der Strecke und der Züge."

12) (XIII) notice A. 14/75.19 -MC- du 25/10/1943. Cette notice signale que les Allemands "ont retenu dans sa fabrique un stock de chaussure représentant 10 wagons pour les envoyer en Allemagne." Pas encore annoncé mais on le signale déjà.

13) (XIV) Notiz vu par Hohl. 19/10/1943. Discution a la légation d'allemagne a propos du transit de travailleurs. Avec une mine sevère j'ai dis que je comprenais l'urgence. Mais de part le grand nombre de travailleurs, il s'agid'une histoirextrèment sérieuse. De plus la situation a beaucoup évolué depuis les temps des dernirers transports. Il faut donc repenser l'ensemble de la question. Herr Köcher (ambassadeur d'allemagne en CH?) dit d'une façon pas sérieuse que c'est une situation de routine et sans sourciller refuse cette objection. Pas générale


A.14.72.12 Unerledigte Abrechnungen über den 1940-1945 5
Telefonverkehr Schweiz-Polen u. umgekehrt
A.14.72.21 Fernschreibverbinden auf der Deutschen u. 1940-1945 5
Italienischen Gesandtschaft in Bern.
Hellschreiber
A.14.72.40 Statistik über Chiffre-Telegrammverkehr der 1943-1945 5
fremden Gesandtschaften in Bern
A.14.72.41 Radiotelephonische Verbindung mit den 1943-1945 5
Schweiz. Gesandtschaften in Vichy, Berlin u.
Bukarest
A.14.72.49 Fernschreibverbindung Stockholm -Schwedische 1943-1945 5
Gesandtschaft in Bern
A.14.72.53 Zulassung ausländ. Sprachen im ausländischen 1943-1945 5
Telegrammverkehr

A.15  Bundesverfassung _

     A.15.2  Politische und bürgerliche Rechte _

       A.15.21  Stimmrecht in der Schweiz _
6
Aktenzeichen             Betreff                           Zeitraum   Band   Frist Kass.


A.15.21.14 Stimmrecht der Frauen in der Schweiz 1943-1945 5
A.15.23.01 Eingehung von Scheinehen in der Schweiz 1937-1945 5


       A.15.24  Vereinsrechte und Vereine _

A.15.24.11.5 Freimaurerloge «Alpina» 1940-1945 5


     A.15.3  Religion und Religionsgesellschaften _

       A.15.32  Religionsverhältnisse im Ausland _


Russland

A.15.32.1 Anerkennung der orthodoxen Kirche in der 1943-1945 5
Sowjetunion



Spanien

A.15.32.1 Situation des minorités protestantes en 1943-1945 5
Espagne
How to cite: Copy

Repository