Language: French
25.4.1915 (Sunday)
Le Ministre de Suisse à Paris, Ch. Lardy, à la Division des Affaires étrangères du Département politique
Telegram (T)
Aux Affaires étrangères on admet par la force des choses une rupture entre l’Allemagne et l’Italie, mais on estime qu’une action militaire n’est pas imminente. La France veillera que la Suisse soit traitée amicalement par l’Italie. Tittoni parle des hésitations de Rome et garantit le statu quo en tous les cas pendant huit jours.
How to cite: Copy

Printed in

Jacques Freymond et al. (ed.)

Diplomatic Documents of Switzerland, vol. 6, doc. 117

volume link

Bern 1981

more… |
How to cite: Copy
Cover of DDS, 6

Repository