Language: French
2.10.1944 (Monday)
Le Chef de la Division des Intérêts étrangers du Département politique, A. de Pury, au Chef de la Division spéciale de la Légation de Suisse à Berlin, P.A. Feldscher
Letter (L)
Le Gouvernement américain demande que la Division des Intérêts étrangers intervienne à Berlin contre les déportations de Juifs de Slovaquie et de Hongrie et en faveur de Juifs précédemment internés à Vittel.

Classement thématique série 1848–1945:
IV. POLITIQUE HUMANITAIRE
IV.3. ATTITUDE DE LA SUISSE À l'ÉGARD DES JUIFS
How to cite: Copy

Printed in

Philippe Marguerat, Louis-Edouard Roulet (ed.)

Diplomatic Documents of Switzerland, vol. 15, doc. 244

volume link

Bern 1992

more… |
How to cite: Copy
Cover of DDS, 15

Repository

dodis.ch/47848
Le Chef de la Division des Intérêts étrangers du Département politique, A. de Pury, au Chef de la Division spéciale de la Légation de Suisse à Berlin, P.A. Feldscher1

Nous avons l’honneur de vous faire tenir sous ce pli copie de la note verbale No 96192 que la Légation des Etats-Unis d’Amérique nous a fait parvenir le 23 septembre 1944, concernant, dans son premier paragraphe, le désir du Gouvernement américain que vous interveniez en son nom auprès du Gouvernement allemand contre les déportations de Juifs de Slovaquie et de Hongrie qui ont eu lieu, ou qui pourraient être ordonnées par les Autorités allemandes dans ces pays.

En ce qui concerne la Hongrie, nous avons déjà été appelés à transmettre à deux reprises au Gouvernement hongrois des messages du Gouvernement américain au sujet de la déportation de Juifs de ce pays. Comme vous l’avez peutêtre appris, le Gouvernement hongrois avait déclaré, par une note du 18 juillet, que les déportations de Juifs de Hongrie avaient cessé3. Toutefois, le Gouvernement américain croit que les déportations ont repris malgré ces assurances, mais que ce sont les Autorités allemandes en Hongrie qui s’en chargent maintenant. Par contre, c’est la première fois que le Gouvernement américain nous demande d’intervenir à propos des déportations en Slovaquie où - comme vous le savez - nous ne représentons pas les intérêts américains, puisque Washington n’a pas reconnu le Gouvernement slovaque.

Nous vous serions obligés de vouloir bien communiquer la substance du premier paragraphe de cette note à l’Office allemand des Affaires étrangères, sous la forme que vous jugerez acceptable.

La deuxième partie de cette note se rapporte au message que vous nous aviez fait parvenir le 31 juillet 1944 au sujet du refus de l’Office allemand des Affaires étrangères de fournir des renseignements sur le sort des 163 Juifs déportés de Vittel4. La Légation des Etats-Unis d’Amérique exprime le désir que vous fassiez connaître au Gouvernement allemand le point de vue du Gouvernement américain au sujet de la déportation de titulaires de documents ibéro-américains précédemment détenus dans des camps d’internement civils.

Vous vous rappellerez sans doute que par lettre No 47366 du 27 septembre 19445 (faisant suite à notre lettre No 44547 du 7 septembre 1944)6 nous vous avions très récemment priés de faire une démarche pressante et écrite auprès du Gouvernement allemand sur la base d’une protestation du Gouvernement américain contre les déportations de Juifs de Vittel, après le 11 mai 1944.

Nous nous rendons compte que cette nouvelle communication du Gouvernement américain n’influera guère sur l’attitude du Gouvernement allemand en cette affaire. Cependant, nous vous serions obligés de la porter à la connaissance de l’Office allemand des Affaires étrangères sous la forme d’une note.

1
Lettre (Copie): E 2001 (D) 11/9. Expédiée le 3 octobre 1944.
2
Non reproduite.
3
Cf. Nos 159, 171 et 191.
4
E 2001 (D) 11/59.
5
E 2001 (D) 11/59.
6
E 2001 (D) 11/59.