Language: French
1.4.1943 (Thursday)
Le Chef du Département politique, M. Pilet-Golaz, au Chef du Département militaire, K. Kobelt
Letter (L)
Le Chef du DPF transmet au Chef du DMF un exposé sur le problème des commissions mixtes chargées de contrôler le traitement des prisonniers de guerre dans plusieurs pays belligérants au titre de Puissance protectrice des intérêts des belligérants.

Classement thématique série 1848–1945:
6. POLITIQUE ET ACTIVITÉS HUMANITAIRES
6.1. ACTIVITÉS HUMANITAIRES
6.1.2. COMMISSIONS MÉDICALES MIXTES

Également: Exposé concernant la situation et le fonctionnement des Commissions médicales mixtes : la tâche spécifique des experts et leur position par rapport au CICR et au DPF. Annexe de 31.3.1943
How to cite: Copy

Printed in

Antoine Fleury et a. (ed.)

Diplomatic Documents of Switzerland, vol. 14, doc. 329

volume link

Bern 1997

more… |
How to cite: Copy
Cover of DDS, 14

Repository

dodis.ch/47515
Le Chef du Département politique, M. Pilet-Golaz, au Chef du Département militaire, K. Kobelt1

Le problème des Commissions médicales mixtes a provoqué ces derniers mois un certain nombre de questions et de discussions qui m’ont amené à faire préciser, à l’intention de mes services, leur nature, leur situation et leur fonctionnement. Je pense que vous aurez quelque intérêt à vous en rendre compte vous-même. C’est pourquoi je me permets de vous adresser l’exposé2 établi à cet effet pour mes divisions3 et le délégué aux œuvres d’entr’aide internationale. Pour le cas où vous jugeriez utile de le transmettre au Commandement de l’Armée4, vous en trouverez en annexes six exemplaires.

1
Lettre: E 27/12706.
2
Reproduit en annexe.
3
Cet exposé a été adressé à la Division des Affaires étrangères, à celle des Intérêts étrangers et au Délégué pour les œuvres d’entraide internationale.
4
Le Commandant en chef de l’Armée, le Général Guisan, avait transmis dans une lettre au Chef du DMF, du 15 janvier 1943, la demande des officiers du Service de santé, membres des commissions médicales mixtes en Allemagne d’être mis au bénéfice de l’immunité diplomatique pendant la durée de leur mission Je ne m’explique pas, écrivait-il, pour quelles raisons c’est à la demande du Département politique, et pour une mission dont il a pris l’initiative, que ces officiers ont été mis par l’Armée à sa disposition (E 27/12706). Pour les activités des commissions médicales mixtes, voir plusieurs rapports détaillés, ibid. De 1940 à 1945, une trentaine de missions d’officiers suisses a pris part aux travaux de ces commissions médicales: une vingtaine en Allemagne de 1940 à 1944, puis six missions aux USA et Canada de 1944 à 1945 et deux en Afrique du Nord en 1944. Cf. Zusammenstellung der Auslandmissionen, Bern, den 3. Mai 1946 (E 27/12713).