Language: French
31.10.1910 (Monday)
Der schweizerische Konsul in Porto, F. Babel, an den Bundespräsidenten und Vorsteher des Politischen Departementes, R. Comtesse
Political report (RP)
Anlässlich der Anerkennung der portugiesischen Republik durch die Schweiz hat in Porto eine Sympathiekundgebung stattgefunden.

Thematische Zuordung Serie 1848–1945:
II. BILATERALE BEZIEHUNGEN
15. Portugal
15.1. Anerkennung der Republik
How to cite: Copy

Printed in

Herbert Lüthy, George Kreis (ed.)

Diplomatic Documents of Switzerland, vol. 5, doc. 279

volume link

Bern 1983

more… |
How to cite: Copy
Cover of DDS, 5

Repository

dodis.ch/43134
Der schweizerische Konsul in Porto, F. Babel, an den Bundespräsidenten und Vorsteher des Politischen Departementes, R. Comtesse1

[ - ]2L’onde populaire, musique en tête, se dirige ensuite vers notre Consulat devant lequel elle pousse des vivats nourris et enthousiastes à l’adresse de la Suisse. Une mission, composée de Monsieur le Docteur Pereira Osorio, membre du Directoire du Parti Républicain et de Messieurs les Docteurs Santos Silva, Souza Junior et Adriano Pimenta, tous membres distingués de ce même parti, entrent au Consulat et, d’un balcon, Monsieur le Docteur Pereira Osorio, s’adressant de nouveau à la foule, dit: «qu’elle vient ici pleine d’une sympathique admiration, saluer une autre république, petite en territoire mais grande par le progrès. La Suisse, continue l’orateur, est le modèle à imiter. Chez elle, il n’y a presque ni misère ni crime. Elle est la République exemplaire. A ce titre elle mérite le respect et l’admiration des Portugais. Et c’est pénétré de ces deux sentiments, que nous crions tous avec le plus pur enthousiasme: Vive la Grande République».

Il est impossible de décrire cet enthousiasme d’une telle foule répétant avec l’orateur les vivats à la Suisse3.

Au Consulat on a été très ému, et on a remercié les membres de la Commission, puis la foule, pour cette touchante manifestation en l’honneur de notre beau pays.

Cette foule se porte ensuite devant le Consulat de la République Argentine, où elle fait d’identiques manifestations de sympathie, puis, sans avoir donné lieu au plus léger incident, pendant tout le parcours, elle se disperse dans le plus grand ordre.

Je suis, Monsieur le Président, votre serviteur dévoué.

1
Politischer Bericht: E 2001 (A), Archiv-Nr. 123.
2
Zuvor fand eine Sympathiekundgebung von etwa 20 000 Personen für die Republik Brasilien statt, die die portugiesische Republik ebenfalls anerkannt hatte.
3
Am 16. November 1910 teilte der schweizerische Konsul in Lissabon dem Bundesrat mit, dass der Gemeinderat von Lissabon einer der bekannten Strassen der Stadt den Namen «Rua de Berne» gegeben habe (E 2001 (A), Archiv-Nr. 123).