Language: French
19.1.1943 (Tuesday)
Le Directeur de la Société financière italo-suisse, A. Caflisch, au Chef de la Section du Contentieux et des Intérêts privés à l'Étranger du Département politique, R. Kohli
Letter (L)
Le Secrétaire général de l’Association suisse des Banquiers annonce que la Société financière italo-suisse (dont il est directeur) a été inscrite sur la «liste noire» anglaise en décembre 1942.

Classement thématique série 1848–1945:
4. POLITIQUE ET ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES
4.3. AFFAIRES FINANCIÈRES

Également: Exposé sur l’histoire et la structure interne de cette Société, dont l’activité actuelle se borne à l’administration de capitaux placés en Italie avant la guerre. Annexe de 19.1.1943
How to cite: Copy

Printed in

Antoine Fleury et a. (ed.)

Diplomatic Documents of Switzerland, vol. 14, doc. 295

volume link

Bern 1997

more… |
How to cite: Copy
Cover of DDS, 14

Repository

dodis.ch/47481
Le Directeur de la Société financière italo-suisse, A. Caflisch, au Chef de la Section du Contentieux et des Intérêts privés à l’Etranger du Département politique, R. Kohli1

Confidentielle

En vous remerciant vivement d’avoir bien voulu nous communiquer en son temps le fait que notre Société avait été portée sur la liste noire anglaise2, je vous adresse ci-joint un exemplaire de la note3 que j’ai remise à Mr. Nussbaumer en relation avec cette affaire.

Pour votre orientation, je joins à la présente 3 exemplaires du dernier rapport annuel de notre Conseil d’administration, paru récemment4. Je pense que vous en ferez parvenir un ou deux exemplaires à la Légation suisse à Rome. Je reste naturellement à votre disposition pour vous en adresser des exemplaires supplémentaires au cas où vous le désireriez.

J’ajouterai que Mr. Nussbaumer m’a fait observer que la disposition prévue par la législation américaine, d’après laquelle une société était considérée comme ennemie si le quart de son capital était en mains ennemies, n’est pas appliquée par les autorités anglaises compétentes. Il en ressort que cette question ne doit pas jouer de rôle décisif en l’espèce.

Je ne manquerai pas de prendre contact avec vous de vive voix en ce qui concerne la suite de cette affaire, et vous prie d’agréer, cher Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

1
Lettre: E 2001 (E) 1968/78/298.
2
La Société financière italo-suisse figure sur cette liste dès décembre 1942.
3
Reproduit en annexe au présent document.
4
Non reproduit. Cf. aussi DDS, vol. 13, p. 643.