Language: French
23.5.1940 (Thursday)
Le Ministre de Suisse à Rome, P. Ruegger, au Département politique
Telegram (T)
Mussolini aurait refusé de se joindre à une agression contre la Suisse.

Classement thématique série 1848–1945:
II. RELATIONS BILATÉRALES
A. AVEC LES ÉTATS LIMITROPHES
3. Italie
3.1. Affaires politiques
How to cite: Copy

Printed in

Jean-François Bergier et al. (ed.)

Diplomatic Documents of Switzerland, vol. 13, doc. 286

volume link

Bern 1991

more… |
How to cite: Copy
Cover of DDS, 13

Repository

dodis.ch/47043
Le Ministre de Suisse à Rome, P. Ruegger, au Département politique1

Ambassadeur Etats-Unis vint me signaler rumeurs circulant depuis deux jours à Rome indiquant que Mussolini sollicité par Allemagne se joindre attaque contre Suisse aurait refusé consentir. Ne put approfondir jusqu’ici bien-fondé nouvelle mais estime maintenant que Italie fortement intéressée position suisse2. Néanmoins vigilance nécessaire.

1
(Copie de réception): E 2001 (D) 3/465.
2
Par un télégramme chiffré expédié le 29 avril 1940, P. Ruegger adresse au Département politique l’information suivante: Le Ministre des échanges, Riccardi, m’assura que l’Italie n’entrerait pas en guerre, me manifestant son regret sur la décision des banques suisses de couper les crédits à l’Italie sur l’exemple des banques américaines. Il ajouta que le Duce déclara ne pas avoir attendu cette attitude du côté de la Suisse. J’explique que les banques chez nous sont libres dans leurs décisions, ajoutant que les banquiers suisses participant aux négociations en cours seront en mesure de se faire une opinion confiante sur l’évolution de la situation (E 2001 (D) 2/268).