Language: German
1.3.1948 (Monday)
Unterredung vom 28. Februar mit Herrn Georgiadis, Generaldirektor des Ministeriums für Oeffentliche Sicherheit, bei einem Empfang von Serpieri
Memo (No)
Georgiadis estime qu'il n'est pas souhaitable pour la Grèce d'accepter des personnalités étrangères sur son territoire qui ont été actifs pendant la guerre et dont les bonnes relations avec les Italiens, les Allemands ou l'EAM constituent désormais un fardeau. Un avis partagé par Stucki.
How to cite: Copy

Repository

PDF