Language: ns
1938 - 1942
A-Hentsch, Notes de voyages de Gustave Hentsch, 1938, 1940, 1942
Information Independent Commission of Experts Switzerland-Second World War (ICE) (UEK)
Info UEK/CIE/ICE ( deutsch français italiano english):
________________________

[photocopies.]

  • Réflexions de N/S GUSTAVE à la suite de son voyage en Italie, du 19 au 24 décembre 1938

1,25 page - Remarques sur les positions politiques constatées.

- "(...) peu de sympathie pour les relations axe Rome-Berlin. La visite de Hitler n'a pas plu du tout dans le peuple. Il semble par contre que Chamberlain doive être très bien accueilli."
- - -Sympathie pour la France...
- Personne ne comprend la brusque volte-face du Chef dans la question juive. Mais on pense que Mussolini "doit avoir une raison et on le suit aveuglément plus encore que jamais".
- puis GH passe à autre chose.

  • Voyage en Italie de N/S GUSTAVE. 19-24 décembre 1938. Visite à M. le Ministre G. à Rome, 23 décembre.

1,5 page


- balance commerciale défavorable...
- n'y a presque pas eu de sorties d'or...
- "l'autarcie" -M.G. rapporte qu'il ne peut s'agir que d'une autarcie relative..., notamment:
- l'Italie ne produit qu'une petite partie du charbon dont elle a besoin.
- M.G. regrette que la Suisse n'importe pas plus...
- " Il y a une grosse contrebande de billets italiens dont le centre se trouve à Djibouti, endroit où la contrebande sévit au maximum, d'une façon générale, et ce centre est en relation pour les billets avec Zurich.
  D'autre part , il s'est créé passablement de sociétés suisses au Tessin à caractère international qui doivent aussi pratiquer beaucoup d'opérations dans le but de tourner le clearing ou les accords internationaux."


  • Voyage   en Italie de N/S GUSTAVE, 19-24 décembre 1938. visite à M. R., à Rome le 19 décembre

0,5 page

- "Très impressionné par la question juive qui pose des questions délicates pour les écoles Suisses en Italie. On a fait des perquisitions chez les Juifs Suisses."
- finances...
- "M. Ciano parle de 100 000 juifs. Il semble que ce chiffre soit exagéré."

  • Voyage   en Italie de N/S GUSTAVE, 19-24 décembre 19338. visite à M. B. à Rome le 19 décembre

0,3 page

"La question juive a beaucoup dérouté le pays. Le Vatican a pris position contre les mesures, et il reçoit beaucoup d'argent des juifs. Il fit admettre deux professeurs juifs expulsés de l'Université de Rome à l'Université au Vatican.
  Staraco [diff. à lire] et Farinacci sont les auteurs de cette campagne. Le dernier est un employé lampiste des chemins de fer qui après les Juifs s'attaquera aux bourgeois."

  • Voyage   en Italie de N/S GUSTAVE, 19-24 décembre 1938. visite à M. A.Th. à Rome le 19 décembre

1,5 page

- "Les mesures contre les Juifs sont très malheureuses et ne sont pas comprises."
- France, Tunis..., Djibouti...
- Espagne...
- M. A.Th. demande: vrai que la Suisse a fait une entente avec la France pour une action contre l'Allemagne? Réponse de GH: certain que la Suisse a fait des accords pour le cas où l'Allemagne violerait la neutralité de la Suisse.
- ...

  • Evacuation de la maison Odier, Bungener & Cie de Paris sur Bordeau. Récit d'Edmond Odier, 16.7.40

- 11.7.40, GH écrit à Messieurs Odier à Bordeaux, demande des nouvelles.
- 16.7.40, 8 petites pages écrites à la main
- 27.7.40, GH remercie pour ce récit émouvant.



Voyage Milan-Naples de N/S Gustave 1-6-mars 1940

5 pages, NB: 4 de ces pages concernent en fait 1942

  • Conversation avec M. Ruisecco, Sous-dir du Credito, siège de Naples

0,6 page.

Très factuel, genre « Il n'y a pas de tourisme », quelques info d'ordre pol. et économiques

  • 2-4 mars Réflexions générales

2 pages - quelques "impression" sur:
les restrictions et difficultés de vivre,
gros marché noir,
"Au  point de vue du régime politique, il semble que dans la population, il ait perdu de la popularité et en particulier la famille Royale; Ciano est détesté. Mais , ainsi que le dit M. de Rahm, le sentiment du peuple, qui n'a aucun enthousiasme pour la guerre, n'est cependant pas du tout près à se rebeller."
On s'intéresse à la situation de la France. "Il semble qu'on ait le sentiment que dans beaucoup de milieux on n'ait pas compris les raisons profondes de la défaite."
...

  • Visite à M. Pirelli, le 4 mars (1942)

2 pages
- "M.P. admire beaucoup la façon dont l'Allemagne a réalisé son équilibre budgétaire et fait face aux dépenses militaires. Il s'attend à ce que les Allemands réussissent lieur offensive de printemps  contre la Russie."
How to cite: Copy

Repository