23. Décembre 2016 – «Harmony Must Dominate the World» – Nouveau volume de la série «Quaderni di Dodis»

Le sixième volume de la série «Quaderni di Dodis», qui vient de paraître, est consacré aux activités des organisations internationales dans le vaste domaine de la musique durant la première moitié du XXe siècle. «Harmony must dominate the world». C’est par cette devise que l’activiste pacifiste australien Alfred E. Evershed appelle, au milieu des années 1930, le monde de la musique à se joindre à la campagne mondiale pour l’harmonie et à contribuer ainsi à la paix universelle. La musique, plus que nul autre bien culturel, a toujours permis de transcender les frontières en tous genres.

Les réseaux d’experts et la Commission internationale de Coopération intellectuelle

Partant de ce constat, Christiane Sibille analyse dans le présent volume les activités des organisations internationales en charge des questions musicales durant la première partie du XXe siècle. L’accent est mis sur les réseaux d’experts (musicologues, compositeurs et ethnomusicologues), ainsi que sur la Commission internationale de Coopération intellectuelle, organe de la Société des Nations responsable des questions culturelles. Dans leurs publications ou lors de conférences, ces acteurs ont utilisé la scène internationale pour des représentations nationales, ainsi que pour négocier de nouveaux standards de manière à définir et comparer les particularismes nationaux dans les différentes disciplines musicales.

À la croisée de l’histoire globale et de la musicologie

Située au carrefour de l’histoire globale et de la musicologie, cette étude permet un regard nouveau sur l’environnement international et la lutte politique pour le pouvoir d’interprétation prévalant dans le contexte de différenciation des disciplines musicales au début du XXe siècle. Dans le sillage de cette publication, les principales sources de cette coopération intellectuelle au sein de la Société des Nations ont été numérisées en collaboration avec la Bibliothèque nationale suisse. Ces documents sont librement accessibles sur la base de données en ligne Dodis. Le lecteur peut également les consulter à partir des liens présents dans l’apparat critique. 

Libre accès

L’ouvrage de Christiane Sibille est la version publiée de sa thèse de doctorat présentée en 2014 à l’Université de Heidelberg et acceptée avec la mention summa cum laude. «Harmony Must Dominate the World» a pu être publié dans la série «Quaderni di Dodis» grâce au soutien du Fonds national suisse (FNS). Les résultats de ce travail de qualification sont désormais accessibles en libre accès pour la recherche et le grand public.

Pour des informations supplémentaires: dodis.ch/q6